. .

Informations sur l'évènement

29.06.2018 00:00 Il y a : 167 days

Prix de la Déléguée du gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias pour l’éducation artistique et culturelle 2018 : « L’art de la médiation – la médiation de l’art »

29.06.2018

Photos: © Stiftung Genshagen | René Arnold

La Déléguée du gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias Monika Grütters a récompensé ce 29 juin des projets pionniers dans le domaine de l’éducation artistique et culturelle provenant de l’ensemble du territoire fédéral. Au cours de la journée, les dix nominés ont présenté leurs institutions et leur travail dans le parc du château de la Fondation Genshagen. En ouverture, le professeur Thomas Damberger de l’Université Goethe de Francfort-sur-le-Main a tenu une conférence sur le thème « Digitalisation, Education et Culture ». Monika Grütters a solennellement remis le prix d’éducation artistique et culturelle aux trois lauréats le soir même à la Maison des cultures du monde de Berlin.

Les lauréats 2018 sont (liste dans l’ordre alphabétique) :

Jugend hackt – mit Code die Welt verbessern (ensemble du territoire fédéral)

(La jeunesse pirate – rendre le monde meilleur en codant)

Porteurs du projet : Open Knowledge Fundation Deutschland et mediale pfade.org

„Jugend hackt“ amène de manière exemplaire les questions éthiques au centre d’une réflexion entre politique culturelle et digitalisation. Dans des ateliers et conférences sur l’ensemble du territoire fédéral, des adolescents intéressés par la technique et la programmation développent des prototypes, inventent des programmes et élaborent des idées pour contribuer à une société meilleure. Au-delà des thèmes actuels autour de la communication numérique, les Fake News ou la sécurité des données, ils se penchent sur des défis socio-politiques centraux. Le projet est innovant et tourné vers l’avenir : il relie de manière idéale une compétence médiatique à l’éducation politique et culturelle.

KorresponDanSe (Bade-Württemberg)

Porteur du projet : Ecole d’art d’Offenburg

Des jeunes de France et d’Allemagne ainsi que des jeunes réfugiés dansent et expriment ensemble leur créativité sur la Passerelle des Deux Rives, un pont qui relie les villes de Kehl et Strasbourg. Alors que les locaux franchissent sans problème cette frontière franco-allemande située au milieu du pont, il est impossible pour les réfugiés de faire de même. Au travers de la forme ludique de la danse, ce projet permet de rendre manifeste et de façon émouvante à quel point les frontières peuvent être vécues différemment. Le traitement créatif de cette thématique complexe et pourtant ancrée dans le quotidien de l’Europe actuelle a convaincu le jury.


Stranger thanAus Nachbarn werden Freunde (Bavière)

(Stranger thanLorsque nos voisins deviennent des étrangers)

Porteurs du projet : Spielen in der Stadt e. V.

Pour ce projet, différents partenaires se sont rassemblés, dont l’association « Spielen in der Stadt », une école secondaire munichoise, le centre de documentation sur le national-socialisme et le mémorial du camp de concentration de Dachau. 22 adolescents originaires de neuf nations différentes ont travaillé sans relâche pendant un an sur différents aspects de l’époque du troisième Reich, et ont ensuite développé par les moyens de l’art un spectacle ainsi qu’une présentation témoignant des résultats de leurs recherches. Ce rapprochement avec des thèmes historiques et socio-politiques pertinents par le biais de la danse et du théâtre, de la langue et du corps, a convaincu le jury : il a vu en ce projet une démarche exemplaire et prometteuse de transmission historique et de travail de mémoire auprès d’adolescents et de migrants.

 

Les projets suivants étaient également nominés :

DIE HEILANSTALT, Hambourg (Le sanatorium)

Kulturagenten für kreative Schulen HH Conecco gUG et Winterhuder Reformschule Hamburg

Fabmobil – Ein fahrendes Kunst- und Designlabor für den ländlichen Raum, Saxe (Fabmobil – Un laboratoire mobile de design et de création en milieu rural)

Constitute e.V.

janz schöön anders –Filmlabs und Wettbewerb für Inklusion, gegen Ausgrenzung (Trèès différents – Ateliers de création filmique et concours de courts-métrages pour l’inclusion et contre l’exclusion)

Verein für inklusive Medienbildung e.V.

Mensch, willkommen!, Berlin (Bienvenue !)

GRIPS Werke e.V. et Jugendliche ohne Grenzen

Neue Unternehmer braucht das Land!, Brandebourg (Le pays a besoin de nouveaux entrepreneurs !)

neue Bühne Senftenberg et Wilske, Simoneit & Friends

Pavillon Prison Break - das Gaming-Projekt!, Basse Saxe (Pavillon Prison Break – le projet de Gaming !)

Kulturzentrum Pavillon/Bürgerinitiative Raschplatz e.V.

Sitcom Opera, Berlin

junge norddeutsche philharmonie e.V.

Le prix pour l’éducation artistique et culturelle de la Déléguée du gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias a été décerné pour la dixième fois en 2018. Chaque année, ce prix honore des projets de médiation culturelle et artistique innovants réalisés sur l’ensemble du territoire fédéral et souligne ainsi l’importance de l’éducation artistique et culturelle en Allemagne. La remise du prix est réalisée par la Fondation Genshagen. Chaque année, ce sont au total dix projets qui sont nominés sur l’ensemble du territoire fédéral, sélectionnés parmi de nombreuses propositions par un jury spécialisé.

Pour plus d’informations à propos des projets nominés, consulter le communiqué de presse de la Déléguée du gouvernement fédéral à la Culture et aux Médias ou la vidéo de présentation des projets: Nominierte Projekte, Video-Link

 

 

Responsable : Margit Middelmann