. .

Informations sur l'évènement

19.05.2015 12:59 Il y a : 4 yrs

VIème Forum de Genshagen pour le dialogue franco-allemand

26.11.2015 - 27.11.2015

© Nora Erdmann

Le Forum de Genshagen pour le dialogue franco-allemand rassemble depuis 2010 une centaine de décideurs et représentants français et allemands des mondes de la politique, de la diplomatie, de l’économie, de la culture et des médias afin d’échanger sur un thème déterminant pour l’avenir de l’Europe. Son objectif est de donner une nouvelle impulsion au débat franco-allemand sur l’Europe en ouvrant le dialogue à des acteurs de la société d’horizons très divers et d’identifier des voies possibles pour initier des stratégies communes. Une attention particulière est portée à la participation de la jeune génération. Les conférences annuelles portent toujours sur un thème engageant l’avenir de l’Europe – sans tomber dans l’écueil d’un nombrilisme franco-allemand.
Le Forum de Genshagen est le fruit d’une coopération entre la Fondation Genshagen et l’Institut Montaigne, basé à Paris.

Les dernières éditions du Forum ont porté sur la crise financière (2010), l’immigration et les politiques d’intégration en France et en Allemagne (2011), la transition énergétique (2012), les relations entre l’Union européenne et la Méditerranée (2013) et les conséquences de la crise économique sur le futur de l’Europe (2014).

Le VIème Forum de Genshagen pour le dialogue franco-allemand s’est tenu les 26 et 27 novembre 2015 et a porté sur le thème suivant : « La politique de sécurité européenne à la hauteur des défis du futur ? Jalons pour les 20 prochaines années ». Des intervenant(e)s issus de la politique, de l’économie et du monde de la recherche se sont ainsi entretenus avec une centaine de participant(e)s de France et d’Allemagne.

Cette année, des expert(e)s français(es) et allemand(e)s en politique étrangère et des questions de sécurité et de défense ont, par ailleurs, participé au Forum de Genshagen, lors duquel leur expertise a enrichi les apports des intervenant(e)s.

Avec un conflit larvé en Ukraine et l’essor de l’autoproclamé « État islamique » (Daesh) en Irak et en Syrie, l’Europe en 2015 paraît cernée de foyers de crises. Au regard de l’instabilité grandissante dans le voisinage de l’Est et du Sud de l’Union européenne, le VIème Forum de Genshagen a offert un espace propice à des débats, interdisciplinaires et tournés vers l’avenir sur le thème de la sécurité.  Les récents attentats parisiens du 13 novembre 2015 ont souligné de façon douloureuse la pertinence du thème général de la conférence choisi cette année.

Dans son discours d’ouverture, Pierre Vimont, ambassadeur de France et ancien secrétaire général du Service européen d’action extérieure (SEAE), a appelé à plus de réalisme dans la politique étrangère de l’Union européenne. Il souligne un manque, au plan européen, d’analyses géopolitiques concordantes desquelles pourraient découler des stratégies européennes de longue durée. Selon lui, la politique extérieure commune de l’Union européenne cherche à combiner deux principes : d’un côté, la diplomatie des États-nations, qui concluent des alliances selon leurs intérêts propres, et de l’autre, la diplomatie intergouvernementale mettant en jeu la Commission européenne, qui fait prévaloir l’application du droit international. Il en résulte des conflits d’intérêts entre pays membres de l’Union européenne, à cause, par exemple, de conceptions divergentes des partenariats privilégiés conclus avec des pays extra-européens. Ces conflits d’intérêt internes devront être plus souvent débattus à l’avenir.  Par ailleurs, Pierre Vimont a abordé les progrès réalisés par l’UE et a énoncé les prérequis essentiels pour la réussite des missions européennes (cliquer ici afin de consulter la vidéo complète de son discours).

Veuillez trouver un court compte-rendu du VIème Forum de Genshagen pour le dialogue franco-allemand ici.

Les intervenant(e)s suivant(e)s ont, entre autres, participé au Forum de Genshagen 2015 :

  • Hans-Peter BARTELS, commissaire parlementaire aux forces armées (Ombudsman), ancien député au Bundestag (SPD) et président de la Commission de la défense, Berlin
  • Franziska BRANTNER, députée au Bundestag (Bündnis 90/ Die Grünen), présidente du sous-comité „Prévention des crises civiles,  gestion des conflits et commerce en réseau“, Berlin
  • Maxime LEFEBVRE, ambassadeur français, ancien représentant permanent de la France à l’OSCE, Bruxelles
  • Michael Goerg LINK, directeur du bureau de l’OSCE pour les institutions démocratiques et les droits de l’Homme (ODIHR), ancien ministre d’État allemand aux affaires étrangères, Varsovie
  • Pierre VIMONT, ambassadeur de France, ancien secrétaire général du SEAE, chercheur-associé, Carnegie Europe, Paris

Vous pouvez avoir un aperçu du dernier Forum de Genshagen en cliquant ici et visiter nos galeries de photos des éditions précédentes du Forum de Genshagen de 2010, 2011, 2012, 20132014 et 2015.

Partenaires et soutiens 2015 : Institut Montaigne, Auswärtiges Amt, EDF Deutschland & Tönissteiner Kreis

Responsables : Isabelle Maras, Nina Henke