. .

Barbara Cousin , 306 000 croix - Commémoration du Centenaire de la Bataille de Verdun

306 000 croix - Commémoration du Centenaire de la Bataille de Verdun
Barbara Cousin
Fusain sur papier, 238 feuilles A3, 2016

« C'était il y a 100 ans. 306 000 soldats français et allemands furent tués ou disparurent pendant la bataille de Verdun en 1916, l'une des plus meurtrières de l'Histoire.
Ce qui me vient à l'esprit quand j'y pense, c'est la quantité énorme, la masse presque indistincte de morts. Et en même temps toutes ces vies, des centaines de milliers d'individus différents, dont certains furent nos arrière-grands-parents.  
100 ans après, peut-on encore penser à chacune de ces vies particulières alors que nous ne les avons pas connues ? Peut-on individualiser cette donnée historique ? Quelle place pour l'individu dans la mémoire collective ?
306 000 croix est une tentative de penser l'individu dans la mémoire collective. Dessinée au fusain, chacune des croix est différente, elle fait référence à la mort d'un soldat particulier. Pour chacune d'entre elles, j'essaie de ne pas l'oublier. Le processus de réalisation m'y aide car il demande du temps, il entraine des blessures, des courbatures, des crampes. Cela m'oblige à m'arrêter, comme pour me recueillir. Pourtant, un peu malgré moi, une systématisation se met en place, et souvent je produis les croix sans même y penser, je cherche à réaliser la masse, cette masse grise et fragile qui restera finalement quand le fusain se sera peu à peu estompé. »

L'installation 306 000 croix a reçu le label « Centenaire » de la Mission du Centenaire de la Première Guerre Mondiale centenaire.org). Dans le cadre de la réalisation de cette installation, des ateliers de création sur la mémoire collective et la Première Guerre Mondiale, conçus et animés par l'artiste à l'Office Franco-Allemand pour la Jeunesse de Berlin, ont été proposés à des enfants et des adolescents français et allemands.

Une partie de l'installation 306 000 croix sera exposée du 18 octobre au 16 novembre 2018 au Château de Genshagen  pendant les heures de bureau.  Si vous êtes intéressé(é), merci de contacter Stephanie Jakowetz au secrétariat. Une vidéo, documentant la réalisation de cette pièce et conçue par la vidéaste et danseuse Florence Freitag, accompagne l'exposition.

barbaracousin.com