. .

Informations sur la publication

17.02.2015 15:02 Il y a : 5 yrs
Catégorie : Genshagner Noten

Genshagener Note 4/2014


Notre 4ème Note de Genshagen est consacrée à la conférence internationale « L’art à la rescousse : Les Roms en Europe – une académie sous les arbres » qui s’est tenue du 11 au 13 septembre 2014 au Château et dans le Parc de Genshagen. L’« académie sous les arbres » a été organisée par la Fondation Genshagen en collaboration avec la Fondation Hildegard Lagrenne pour l’éducation, l’inclusion et la participation des Sinti et des Roms en Allemagne.

Tous les deux ans, la Fondation Genshagen met en place une « académie sous les arbres ». Cette série de rencontres s’intéresse à des grands sujets de société, considérés comme des défis propres à notre époque. La Fondation Genshagen s’en approche sous un angle différent et pose la question de savoir quel rôle l’art et la culture jouent dans le traitement de ses sujets et quelles contributions ils peuvent apporter dans la recherche de nouvelles solutions. 

En collaboration avec la Fondation Hildegard Lagrenne, la Fondation Genshagen a consacré l’édition 2014 de l’« académie sous les arbres » à la minorité rom. Avec environ 12 millions de personnes, les Roms représentent la plus grande minorité en Europe, or un grand nombre d’entre eux sont marginalisés et dans de nombreux pays d’Europe, l’antitsiganisme est à l’ordre du jour.

Pendant des siècles, les Roms ont été mis en scène par des artistes non issus de cette minorité. S’il est certain que des associations positives ont pu également être transportées à travers l’art, ce sont principalement des stéréotypes négatifs qui ont été mis en avant afin d’attiser les préjugés. Mais les Roms sont-ils aujourd’hui encore représentés dans l’art comme des étrangers ou la réalité de cette minorité discriminée s’y reflète-t-elle dorénavant ? Ainsi, cette conférence s’est interrogée sur le rôle que l’art et la culture jouent dans l’inclusion ou la discrimination des Roms et sur la contribution qu’ils peuvent apporter au combat contre les idées reçues. Afin de discuter de ces questions, des représentants de projets artistiques et culturels de différentes villes européennes ont été invités à se présenter mutuellement leurs concepts dans le cadre de discussions modérées sous les arbres du parc de la Fondation.

La documentation ci-jointe – rédigée en allemand et en anglais afin d’atteindre le plus grand nombre possible de lecteurs – ne présente pas seulement ces projets mais également des discours introductifs et des discussions qui ont donné aux présentations de ces projets un cadre historique, sociologique et politique.


Fichiers :
Genshagener_Noten_4.pdf3.9 M