Un dialogue pas comme les autres

L’art en temps de guerre

En collaboration avec la weißensee kunsthochschule berlin, la Fondation Genshagen a invité à une soirée au cours de laquelle des intervenants de France, d’Allemagne, de Pologne et d’Ukraine ont discuté des différents rôles de l’art en temps de guerre.

Heure

23. novembre 2023

Lieu

Château de Genshagen
Résumé de la manifestation

L'art en temps de guerre

Éléments centraux des identités de groupes ethniques ou religieux, de régions ou d’États-nations, l’art et la culture ne sont pas épargnés en temps de guerre : ils sont souvent ciblés lorsqu’il s’agit d’anéantir ces identités. Mais ils peuvent également être des instruments politiques – à des fins de propagande, de résistance, d’opposition ou pour recréer des liens. L’art peut en outre aider à donner forme à la guerre, être un acteur important de son assimilation. Ces différents rôles ne sont pas sans ambivalence, et la question de la liberté de l’art se pose particulièrement en temps de guerre.

Afin de stimuler un échange européen sur les différents rôles de l’art, de la culture et des artistes en temps de guerre, la Fondation Genshagen avait invité, en collaboration avec l’académie des beaux-arts « weißensee kunsthochschule berlin », à une soirée publique avec des invités de France, d’Allemagne, de Pologne et d’Ukraine.

La manifestation s’est ouverte sur une impressionnante performance vidéo et sons de Diana Azzuz et Nazanin Noori (qui s’est produite en direct) sous la direction artistique de Mariana Berezovska. Elles ont présenté un extrait de « Rybachka », un projet dans lequel des artistes de différentes disciplines collaborent pour déconstruire ensemble la douleur, pour sensibiliser aux conséquences moins évidentes des guerres et des conflits violents, et pour chercher des moyens de guérison au travers de l’art.

Le secrétaire général de la Fondation culturelle des Länder Markus Hilgert, la curatrice Maria Isserlis, l’artiste plasticien Emeric Lhuisset ainsi qu’Aleksandra Brodowska de l’Institut national du patrimoine culturel ont apporté différentes perspectives sur le sujet sous la modération de Tamina Kutscher.

Vous trouverez un resumée plus complet de la manifetation ici.

Partenaire : Ecole supérieure d’art weißensee kunsthochschule berlin

Bailleurs de fonds : Agence fédérale pour l’Education civique (bpb)

Un dialogue pas comme les autres: L’art en temps de guerre

Programme et biographies

Contact

Noémie Kaufman

Téléphone

+49-3378-8059-35

Contact

Magdalena Nizioł

Téléphone

+49-3378-8059-49